A paraître demain dans le magazine "Nous" qui accompagne Nice-Matin dans toutes ses éditions, une interview avec la journaliste Karine Michel sur la mauvaise humeur et de l'insatisfaction. Mais bien sûr, cela concerne tout le monde sauf vous, n'est-ce pas ?



Le bonheur d’être ensemble

Se reconnaitre sans se perdre


La vie est un océan, l’existence un navire. Et lorsque nos deux existences se rencontrent et que naît l’amour, elles créent un port et invitent au voyage. Ce voyage-amour touche à des sphères très sensibles, très belles, qui dépassent largement le domaine du vécu conscient. Mais il arrive que les destinées conjugales soient soumises à rude épreuve, en particulier sous l’influence de certaines idées fausses, que je rebaptise idées “fosses” tant celles-ci séparent et écartèlent. Attitudes d’insécurisation, proximité trop contraignante, attentes infondées dans l’autre, rendent alors difficile le dialogue et ravivent des blessures parfois fort anciennes.

Revenir au port, c’est partager l’océan, la pêche, les richesses. C’est se reconnaître l’un l’autre sans se perdre. Mieux, c’est revenir à l’unité primordiale dans laquelle nous devenons nous-même poissons, richesses, océan, création. Conversion sacrée par excellence.
Copyright © Francis mise à jour du 01 Juin 2017